Rechercher

Allez-vous mettre une épinette pour Noël?

Le sapin, symbole de l'hiver depuis 2000 av JC. L’épicéa était l'arbre de l'enfantement chez les celtes, et le 24 décembre était la date de la renaissance du soleil. Les chrétiens auraient repris ce rite (pour le remplacer) entre le moyen age ou au 17eme siècle selon les sources....


N’étant pas historienne je préfère vous parler des HE de sapin ou plutôt des HE des épineux. C'est une grande familles qui ont des points communs. On retrouve l'HE d’épinette noire, de sapin de baumier, pin sylvestre, pin de Patagonie... Ce sont toutes des HE riche en Terpènes qui ont des propriétés intéressantes pour les voies respiratoires, antitussives et antispasmodiques. Elles sont aussi relaxantes.



J'ai un petit faible pour l’HE d'épinette noire qui en plus des terpènes, contient aussi des esters à 30% qui lui donne une belle fonction antalgique. L’épinette n’est pas un sapin, mais les deux espèces sont souvent confondues et de ce fait partagent une dimension symbolique commune. L’épinette a un esprit féminin et le sapin un esprit masculin. Cette distinction semble se refléter aussi dans leur façon de porter leurs cônes. Pour différencier les arbres des deux genres d’aspect similaire, il y a un détail majeur : les cônes des épicéas (picea) sont pendants, là où les cônes des vrais sapins (Abies) sont dressés. De ce fait, le « sapin de Noël » est tantôt un sapin, tantôt une épinette.



La traditionnelle « bûche de Noël » dont nous avons un peu perdu le sens prenait la forme d’un tronc d’épinette dans lequel on avait creusé un trou afin d’y cacher des récompenses.

Lors des célébrations autour de la Dame Verte, les enfants dansaient autour d’une bûche dissimulée sous une peau de bête ou un tissu, installée au sein du foyer. Les adultes remplissaient la bûche de cadeaux avant de rappeler les enfants.


L'HE d'Epinette est cortisone-like, c'est à dire qu'elle mime l'action de la cortisone. Elle sera très intéressante pour remonter un état de fatigue liée à l'hiver (vérifier avec votre médecin qu'il n'y a pas d'autres causes pouvant expliquer votre fatigue).

C’est l’huile de l’épuisement et des états de burn-out. Mais c’est aussi l’huile essentielle du manque d’entrain, de la torpeur et des baisses de moral. Équilibrante du système nerveux, elle dynamise les fonctions physiques autant que psychiques. Ainsi, elle stimule l’immunité comme les pensées, et c’est probablement ce qui en fait son efficacité notamment au cœur de la saison froide, avec ses journées trop courtes et ses nuits pas assez longues pour remplir notre besoin de repos et de sommeil. Elle donne du courage et réactive notre persévérance, comme si elle portait en elle la promesse du renouveau et du retour de l’énergie, en nous redonnant confiance en notre capacité de traverser cette période froide qui nous met à l’épreuve.

Ses notes boisées et résineuses lui confèrent un pouvoir réconfortant et vivifiant immédiat, et sa simple olfaction est déjà thérapeutique. (aucune contre indication pour cet usage)


On pourra appliquer une préparation diluée à 25% c'est à dire 2 gtt d'HE + 6 gtt d'huile végétale sur les lombaires (en regard des surrénales) pendant 21 jours, tous les matins en friction dynamique. Ainsi vous arriverez à Noël en pleine forme. (attention, contre indication chez les femmes enceintes, les enfants de moins de 12 ans et les personnes ayant des troubles hormonaux, pour cette application sans avis médical)


Bon avent!

Claire

69 vues

Posts récents

Voir tout